La malnutrition frein au développement de la RDC

Print Friendly, PDF & Email

La Malnutrition étant  un problème majeur de santé publique en RDC[1]

La province du Nord-Kivu fait partie des provinces les plus affectées avec un taux des prévalences ≥ 45%[2] de retard de croissance chez les enfants de moins de 5 ans depuis 15 ans. Cet ainsi pour contribuer à la  réponse de la mise en œuvre  de la Nutrition a assise communautaire.

L’ONG National Centre d’éducation pour la protection et développement durable, CEPED en sigle en collaboration avec la zone de sante de Butembo,  exécute un projet de « Promotion de bonnes pratiques d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant dans deux Aires de Santé de KATSYA et de MONDO ses activités sont réalisé avec l’appui technique  et financier de l’UNICEF pour renforcer les stratégies de nutrition à assise communautaire en général et de promotion de l’Alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant (ANJE) en particulier. Dans le cadre de ce projet, l’accent est sur les 1000 premiers jours de la vie de l’enfant. Cette période appelé fenêtre d’opportunité,  étant  essentiel  pour la croissance et le développement de l’enfant au cours de laquelle certaines conséquences de la malnutrition chronique peuvent être encore corrigées.

Cet ainsi qu’il a été créé deux groupes de soutien dans les 23 cellules animation communautaire de ces aires de santé, A ce jour CEPED et la zone de santé BUTEMBO  viennent  doter 46 ces groupes soutien des outils pour faciliter les  séances de sensibilisation et les  Démonstrations culinaire au sein de la communauté


[1] Ministère de la Santé Publique/RDC,  2019, Lignes Directrices du Cluster Nutrition /Version 2019, p 7

[2] Ministère de la santé publique, RDC, 2018, Plan National de Développement Sanitaire recadré pour la période 2019-2022 : Vers la couverture sanitaire universelle, p 18

Please follow and like us:
0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.