CEPED présente et lance ses activités pour 2021 à Rutshuru dans le cadre du Programme GLA 2 (2021-205)

Photo de famille à la séance du lancement
Print Friendly, PDF & Email

Le Centre d’éducation pour la protection de l’environnement et développement durable « CEPED », participe  à  l’exécution  du programme « Green Livelihoods Alliance » (GLA) en français « Alliance des Moyens d’Existence Verts » dans le paysage  Virunga  à  travers son  projet d’appui à la transition paysanne vers l’agro-écologie  pour la participation citoyenne à la protection du Parc National des Virunga « PNVi» dans la chefferie de Bwisha qui va de 2021-2025. Ce Jeudi, 06 mai 2021 à Kiwanja, CEPED a tenu une réunion de lancement des activités du projet et présenter le contenue es activités aux animateurs de développement et responsables des organisations de base. Ce projet vise à intervenir dans 4 groupements de la chefferie de Bwisha entre autres : Binza, Bukoma, Kisigari et Rugari, tous riverains du Parc National de Virunga.

Photo de la séance de présentation du projet d’appui à la transition paysanne vers l’agro-écologie  pour la participation citoyenne à la protection du Parc National des Virunga « PNVi» dans la chefferie de Bwisha pour l’année 2021

Ceci interviens après plusieurs études sur les moyens de subsistance de communautés riveraine du PNVi dont par exemple on peut citer : L’Etude sur la problématique de gestion des terres dans le paysage Virunga autour du Parc National des Virunga en Province du Nord-Kivu « Droits, Acteurs et Actes » pour avoir une copie http://ceped-rdc.org/?p=1718 et « L’Etude de l’impact de la démographie sur les moyens d’existence et la biodiversité dans le Paysage Virunga autour du Parc National des Virunga en Province du Nord-Kivu » pour avoir une copie http://ceped-rdc.org/?p=1930 ;

Après plusieurs résultats études mènent par CEPED et d’autres acteurs ont montré que la RDC, est aussi pays émetteur des gaz à effet de serre(GES). Les principaux moteurs des GES en RDC comprennent le changement d’affectation des sols et des forêts (déforestation et dégradation forestières) pour 77,8% et l’agriculture pour (18,2%). Ceci malgré l’importante forêt tropicale humide de la RDC, nombreux effets des changements climatiques sont perceptibles et vécus par les populations tant rurales qu’urbaines.

La Stratégie Nationale REDD+ de la RDC compte stabiliser le couvert forestier à 63,5 % du territoire national d’ici 2030, réduire de 17% ses émissions de gaz à effets de serre d’ici 2030 et augmenter la superficie des aires protégées à 17% du territoire national. Ceci nécessite le concours de divers acteurs et parties prenantes étatiques et non étatiques au niveau local, provincial, national, régional et international.

L’agriculture vivrière constitue la principale activité économique de la population riveraine du PNVi. Et le contexte du PNVi est en même temps explosif avec des pressions multiformes dont une forte pression démographique ayant des effets négatifs sur les écosystèmes, notamment de par les activités agricoles, violant régulièrement les limites du parc, les activités de pêche, le braconnage, de l’exploitation des bois  pratiquée à l’intérieur du parc. Cette situation est accentuée par la très grande pauvreté des populations riveraines du PNVi ainsi que l’insuffisance de l’application des textes réglementaire. CEPED a lancé son projet d’appui à la transition paysanne vers l’agro-écologie pour la participation citoyenne à la protection du Parc National des Virunga « PNVi» dans la chefferie de Bwisha qui va de 2021-2025.

Ce projet se focalise pour l’année 2021 aux principales interventions suivantes :

  1. Initier un cadre de concertation des acteurs sur les effets du changement  climat autour du PNVi
  2. Elaboration d’un plan sectoriel  d’adaptation et d’atténuation sur les effets du changement  climat observé en Territoire de Rutshuru
  3. Organiser la campagne de sensibilisation et d’éducation environnementales sur l’adaptation aux effets de changement climatique.

Ce projet financer bureau de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) de Pays Bas, cherche à résoudre certains problèmes pour une protection efficace du paysage Virunga en renforçant la protection et la gestion durable des écosystèmes du PNVi  tout en soutenant les initiatives d’amélioration des moyens de subsistance des communautés riveraines. Ceci est pour CEPED une opportunité de rassembler différents acteurs afin d’accélérer le processus de mise en place des mécanismes de gestion durable insistant sur les capacités des communautés riveraines à assumer durablement leurs responsabilités dans la gouvernance des ressources naturelles du paysages »

Please follow and like us:
0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.